École ostéopathique de la Motilité – Escuela Osteopática de la Motilidad

Ecrit par admin. Posté dans Nouvelles des écoles

3046266667_e113a7e416_o-150x150

Au début patient, après élève et ensuite enseignant depuis maintenant plus de 15 ans.
J´ai connu Maurice Raymond Poyet pour des problèmes physiques, l’efficacité et l’approche se sa méthode me laissa suffisamment interloqué pour vouloir en savoir plus.
Je me suis après formé en énergétique chinoise, en ostéopathie fonctionnelle et en décodage biologique.

La méthode Poyet intègre le monde physique (structurel) et le monde énergétique. L’enseignement donné dans l’école de la motilité se base sur le respect de ses deux concepts:
L’acquisition des connaissances sur les lois ostéopathique (biomécanique, ligne de gravité, lois des mouvements vertébraux…) se mélange avec une pratique énergétique (respect du MRP, connaissance des somatotopies, intentionnalité et précision…).

L’École Ostéopathique de la Motilité est installé en Espagne à Figueras depuis 2003. Les cours sont dispensés en castellan.

c/ juan régla nº5, 3D. 17600 Figueras España

La formation se fait en trois ans, à raison de six séminaires par année. Les séminaires ont une durée de trois jours, du vendredi au dimanche.

Enseignant : Richard Matthieu. mateoconsulta@hotmail.com

Site internet de l’école : http://www.osteopatiametodopoyet.com

 

Ecole de Somatopathie

Ecrit par admin. Posté dans Nouvelles des écoles

3046266667_e113a7e416_o

La Somatopathie est une méthode issue de la Thérapie Manuelle de M.R. POYET.

 

Elle aborde le patient dans sa globalité physique, psychique et émotionnelle.

En aidant le patient à accéder à la conscience des causes de ses maux et en associant simultanément des gestes doux – sur chaque lésion ou à distance sur les pieds ou les mains -, le somatopathe  permettra au patient  de retrouver ses capacités d’auto-guérison et d’adaptation, de voir douleurs et symptômes diminuer, pour revenir à la bonne santé.

 

Les claviers de correction sur les pieds et les mains sont le résultat du travail de 20 ans de recherches cliniques validées collégialement.

 

La formation dure 4 ans, à raison de 8 séminaires de 3 jours par an.

Elle propose un enseignement théorique conséquent et, à égale mesure, un apprentissage pratique encadré.

Durant les deux dernières années, des stages d’observation puis de supervision sont effectués en cabinets de somatopathie.

 

Depuis 1992, l’école de somatopathie a formé environ 150 élèves, avec tout d’abord un site en Bretagne, puis un autre en Ardèche, et plus récemment, une promotion dans le Lubéron et à Bali.

 

 

 Les enseignants :

Pierre-Camille VERNET, fondateur de la somatopathie, s’entoure de nombreux collaborateurs riches de formations et d’expériences diverses ; tous sont d’anciens élèves diplômés en somatopathie.  Nous pouvons citer notamment Odile Baudonnel, Serge Maniey, Eric Maniey, Céline Cochet, Jacques Bertrand, Nathalie Duc et Alain Cantelou.

 

Adresse internet : www.somatopathie.com

Institut de Thérapies Informationnelles

Ecrit par admin. Posté dans Nouvelles des écoles

3046266667_e113a7e416_o

L’Institut de Thérapies Informationnelles (I.T.I.)  est basé à Paris. Issue de l’Ostéopathie générale, la Méthode M-R. POYET,  fruit des recherches et du travail de M. Maurice-Raymond Poyet, est  la principale pratique enseignée. Elle repose sur l’écoute du Mouvement Respiratoire Primaire (MRP). La Méthode M-R. Poyet est une thérapie manuelle et aussi informationnelle par son appui sur  l’intention. La formation en 4 ans a pour objectif, d’une part, de développer « la main », c’est à dire affiner et préciser l’écoute des dysfonctionnements afin d’appliquer la correction « juste ». D’autre part, apprendre au praticien cette intention « juste » afin de transmettre au corps du patient les informations correctrices adéquates.

L’ I.T.I., au cours de ces 4 ans de formation, abordera également d’autres types de thérapies informationnelles énergétiques :
1 – l’ apprentissage d’un Bio-test, permettant un retour à l’équilibre via les champs énergétiques et informationnels du patient.
2 – le drainage séquentiel afin de lever les barrières  toxiniques du corps.

Avec ces techniques le praticien sera en mesure de :

–  Recueillir les informations nécessaires et disponibles afin d’aider au mieux le patient (informations physiques, énergétiques, émotionnelles entre autres)
–  Identifier l’origine des problèmes et leur nature sur les différents plans et champs (structure, énergie, information, temps, environnement)
–  Réinformer les différents champs par une information précise et ciblée afin de permettre au patient de retrouver la santé.

 

Adresse internet : http://www.itiformations.com

Twitter : @ITI_formations

Facebook : http://www.facebook.com/itiformations

 

Les enseignants :

  •   Jean-Claude Hernandez, Ostéopathe, associé dès 1987 de Maurice-Raymond POYET, puis en 1991, enseignant dans son école  jusqu’à son décès en 1996. Depuis, a continué  l’ enseignement de la Méthode M-R. POYET.
  •  Odile Baudonnel, Sage-femme depuis 1989, Diplômée de la Méthode Poyet en 1997, Ostéopathe exclusivement depuis 2000, Enseignante et co-fondatrice de l’école de Somatopathie (Méthode M-R. Poyet) de 2001 à 2013, Présidente de la FIEMP.
  •   Fabrice Mégrot, Docteur en Sciences (PhD – HDR), biomécanicien et physiologiste du mouvement, Thérapeute Manuel Méthode Poyet D.Po.
  •   D’autres intervenants en fonction de leurs compétences particulières.

 

Lieux de formation : Paris

 

 

 

Cours de Thérapie Manuelle Energétique

Ecrit par admin. Posté dans Nouvelles des écoles

C’est sur l’insistance d’un groupe de patients que sont nés en 1991 « Les  Cours de Thérapie Manuelle Energétique ».

Ostéopathe ATMAN depuis 1985, ma rencontre avec Maurice POYET a marqué un tournant déterminant dans ma vie de thérapeute.

Jusqu’alors, je soignais dans la limite de mes possibilités et de mes connaissances un nombre limité de patients.  Désireux de faire bénéficier davantage de personnes de cette merveilleuse méthode, et avec l’accord de son créateur, j’ai décidé de former à mon tour des praticiens en méthode POYET.

Depuis, ma curiosité naturelle m’a amené à explorer d’autres contrées : l’ostéopathie biodynamique, le décodage biologique, qui tente de « donner un pourquoi », donner du sens à ce monde où le hasard n’a pas sa place. Ma pratique strictement POYET s’est donc enrichie de toutes ces rencontres, la plus marquante étant certainement celle de Jacques ASTRUZ qui est à l’origine de ma passion pour « l’ostéopathie », plus exactement, « pour l’art de soigner avec les mains », passion qui n’a fait que croître au cours de ces 30 ans de pratique.

La base de mon enseignement repose sur l’enseignement transmis par Maurice POYET lui-même. La formation que je dispense vise à former bien plus que de « simples praticiens » : de véritables thérapeutes autonomes et compétents. C’est pourquoi j’assure moi-même la formation, aidé d’intervenants de qualité tels que Francine DOUCE, diplômée en méthode POYET et enseignante en Eutonie, Frédéric LACROIX, diplômé en méthode POYET et acupuncteur…

Voilà donc 21 ans que les cours de Thérapie Manuelle énergétique se perpétuent, d’année en année, à Grenoble au début, puis aux Antilles et à Bordeaux, et dernièrement à Paris.

 

Site internet :  www.therapie-manuelle-energetique.com

 

Enseignant : Claude Rossat

 

Lieux de formation : 

Cours de Grenoble : Tremplin Sport Formation, 180 Bd de Charavines 38500 Voiron

Cours de Paris : FIAP Jean Monnet, 34 rue Cabanis Paris 14°

Cours de Martinique : Mapou, 97217 Les Anses d’Arlet

Le CoTM – Collège de Thérapie Manuelle – 15 ans de passion

Ecrit par admin. Posté dans Nouvelles des écoles

3046266667_e113a7e416_o

Le CoTM a été fondé en 1997 par Guillaume O’Byrne et Bruno Olivié, avec le double désir de perpétuer la méthode fondée par Maurice Poyet et d’en offrir un enseignement de qualité !

Le CoTM a donc vocation à former des thérapeutes. Nous mettons tout en oeuvre pour que ces thérapeutes soient : – compétents et efficaces – humbles et ouverts – confiants et connaissant leurs limites – désireux de continuer à progresser tout au long de leur carrière.

La formation s’échelonne sur 4 ans, à raison de six séminaires de 4 jours par an. Ce qui représente près de 100 jours de formation intensive, qui doivent être complétés par un investissement et un travail personnels, indispensables à l’acquisition et à la maîtrise de l’ensemble de la méthode. Le programme est organisé de façon à permettre la progression de chaque étudiant étape par étape, par approfondissement des connaissances acquises, tant au niveau de la main, des protocoles, que des connaissances fondamentales.

Les cours sont assurés par quatre enseignants expérimentés et passionnés, tous ostéopathes libéraux.
Le nombre d’élèves est limité à 20 par promotion.

 

Site Internet :  http://osteopoyet.com/

 

Les enseignants :

  • Guillaume O’Byrne Kinésithérapeute, Praticien en Méthode Poyet, Ostéopathe
  • Bruno Olivié Kinésithérapeute, Praticien en Méthode Poyet, Ostéopathe
  • Bernard Rochas Kinésithérapeute, Praticien en Méthode Poyet, Ostéopathe
  • Pierre Van Buynderen Ostéopathe, Praticien en Méthdoe Poyet, Vétérinaire

 

Lieu de formation : SANARY-SUR-MER

 

Notion de concurrence déloyale/parasitage

Ecrit par admin. Posté dans Cadre législatif

scales-of-justice-gavel_4

En vertu de l’article 1382 du Code civil et de la morale des affaires, il existe une règle qui consiste à ne pas concurrencer une société ou un acteur économique concurrent de façon déloyale et parasitaire. La concurrence déloyale est le fait de tenter, par des moyens déloyaux, de désorganiser l’entreprise concurrente en créant, dans l’esprit du consommateur, un risque de confusion avec cette entreprise afin d’en détourner la clientèle à son profit exclusif. La concurrence parasitaire est, plus spécifiquement, le fait de se placer dans le sillage du concurrent pour profiter, indûment, et sans bourse délier, de ses investissements. Le simple fait de profiter des investissements d’autrui est un acte sanctionnable sur le fondement de l’article 1382 du Code civil.

Pour qu’une action en concurrence déloyale ou parasitaire prospère devant les tribunaux, le demandeur doit être en mesure de prouver qu’il a créé « une valeur économique individualisée et procurant un avantage concurrentiel, fruit d’un savoir-faire, d’un travail intellectuel et d’investissements » et que son concurrent a copié ou s’est inspiré de cette valeur économique dans un but lucratif et de manière totalement injustifiée (c’est-à-dire sans contrat de licence, ni autorisation) (CA Paris, 4e ch., sect. A, 16 avril 2008, Juris-Data n° 2008-363043).
Or, le créateur de la Méthode POYET est Maurice-Raymond POYET. Ainsi, en vertu de la jurisprudence précitée, la seule personne qui pourrait se plaindre des agissements de la FIEMP serait Maurice-Raymond POYET en personne, c’est-à-dire celui qui a créé, par son savoir-faire et ses investissements tant humain que financier, la Méthode POYET. Or, Maurice-Raymond POYET est décédé. La Méthode POYET n’étant pas un bien de propriété intellectuelle, à la mort de Maurice-Raymond POYET, la fille de ce dernier n’a acquis aucun droit sur la Méthode POYET en tant que telle.

Information sur la loi

Ecrit par admin. Posté dans Cadre législatif

scales-of-justice-gavel_4

Voici une information sur la loi concernant l’enseignement de la Méthode Poyet en France.

La Cour de cassation a affirmé que « la propriété littéraire et artistique ne protège pas les idées ou concepts, mais seulement la forme originale sous laquelle ils sont exprimés » (Cass. 1er civ., 17 juin 2003, Comm. com. électr. 2003, comm. n°80). En d’autres termes, seule une œuvre originale et formalisée est protégeable par le droit d’auteur (à titre d’exemple, un roman sera protégé, là où la simple idée des grandes lignes de ce roman ne le sera pas).
Mais surtout, ce principe s’étend également aux méthodes. Ainsi, la jurisprudence a dénié la protection du droit d’auteur à une méthode d’évaluation de cartes postales (Cass., 1er civ., 24 novembre 1993, RIDA 3/1994, p. 293) ou encore à une méthode d’analyse du marché boursier (CA Versailles, 19 juin 1997 : Gaz. Pal. 1997, 1, somm. p. 25).
Enfin, le droit des brevets exclut la protection des méthodes (notamment l’article L. 611-10 du Code de la propriété intellectuelle).

Ainsi, tout à chacun pourrait enseigner une méthode reprenant les éléments de la Méthode POYET et encore pratiquer cette méthode.